Albert Debeyre

Accueil/ Albert Debeyre

QUI ETAIT LE PROFESSEUR ALBERT DEBEYRE ?

       

Durant la première moitié du 20e siècle, Albert Debeyre (1877-1960) se présente comme l’un des principaux promoteurs de l’éducation physique scolaire et du mouvement gymnique et sportif dans le nord de la France.

 

Pratiquant lui-même pendant sa jeunesse, durant ses études médicales et tout au long de sa carrière universitaire, il n’ignore ni la gymnastique, ni le sport. Il entreprend, par exemple, parallèlement à son activité médicale, de prendre en charge la formation (théorique) des moniteurs des sociétés de gymnastique et de sport et celle, plus professionnalisée, des aspirants au certificat d’aptitude à l’enseignement de la gymnastique (1er degré). Et de sa propre initiative, il établit un constant partenariat avec la municipalité lilloise où il se charge d’organiser le contrôle médical des enfants scolarisés. A Paris, on profite également de ses enseignements où il intervient au « Cours supérieur d’éducation physique », créé en 1902 en vue de la préparation au professorat (2e degré).

 

Appréciant ses travaux à la faculté de médecine, Edouard Herriot, alors ministre de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts, encourage Albert Debeyre vers la fin des années vingt à créer un institut universitaire d’éducation physique, qui existait déjà à l’état embryonnaire. Il peut donner la mesure de son inlassable activité en cet institut qu’il fonde en 1928 et dirige jusqu’en 1946. Mais son zèle n’a cessé de s’exercer bien au-delà. En avril 1931, il a l’idée de constituer une « superfédération » des sociétés d’éducation physique et de préparation militaire du Nord et du Pas-de-Calais, dont il est nommé directeur. Sous le régime de Vichy, il est désigné pour diriger le  » Centre régional d’éducation générale et sportive  » de l’académie de Lille tout en assurant, à titre bénévole, la fonction d’inspecteur principal.

 

L’éducation et le sport
 

L’éducation de l’honnête homme L’aviron L’escrime  La revanche Le gymnase Les bataillons scolaires A l’école normale Une impulsion décisive ? Le sport, une méthode d’éducation Pierre de Coubertin Icam et arts et métiers Association sportive et sport scolaire L’État au poste de commande Médecine, hygiène, sport et idéologie Le professeur Debeyre les écoles de plein air Les colonies de vacances Lille, capitale de la gymnastique Vichy et le sport La méthode naturelle Jean Borotra.